Initiatives majeures, centres et instituts

 

Centre d'études sur les medias

Le Centre d'études sur les médias, un organisme sans but lucratif fondé en 1992, est à la fois un lieu de recherche et un agent de concertation entre les entreprises de communication et les milieux gouvernementaux et universitaires.

 

Centre canadien pour la cybersécurité:

Le Centre canadien pour la cybersécurité (CCC) représente la seule source unifiée fournissant des avis, des conseils, des services et du soutien spécialisés en matière de cybersécurité pour le gouvernement, le secteur privé, les Canadiens ainsi que les propriétaires et les exploitants d’infrastructures essentielles. Il offre aux Canadiens un endroit convivial et fiable vers lequel ils peuvent se tourner s’ils ont des questions liées à la cybersécurité.

 

Centre Québécois d’éducation aux médias et à l’information (CQÉMI)

Le CQÉMI se veut un catalyseur des initiatives en éducation aux médias et à l’information conçues et offertes par des journalistes professionnels et des médias québécois. Le Centre propose des formations, des ateliers et des contenus qui aident les citoyens de tous âges à mieux s’informer et à lutter contre la désinformation. Ses activités sont offertes aux établissements scolaires, aux bibliothèques ainsi qu’aux organismes communautaires.

 

INTERNATIONAL

Lutter contre la désinformation dans les langues du monde qui ne disposent pas de ressources suffisantes

Les langues que nous parlons déterminent largement notre accès aux informations crédibles et aux vérifications qui réfutent des semi-vérités ou de fausses affirmations. Un récent webinaire organisé par First Draft et Global Voices se penche sur la manière dont les minorités linguistiques peuvent surmonter cette inégalité en matière d’information.

 

Amnistie internationale: AGIR CONTRE LA DÉSINFORMATION & LES DISCOURS TOXIQUES EN LIGNE

Amnistie Internationale a développé cet outil pour former et accompagner toute personne souhaitant agir en ce sens. Pour construire cet outil d’auto-formation, Amnistie internationale a choisi de puiser au-delà du droit international, dans les domaines des sciences sociales et cognitives, notamment la sociologie et la psychologie. En effet, les notions que nous proposent ces disciplines nous fournissent des clefs de compréhension utiles pour analyser et combattre les phénomènes de désinformation et les discours toxiques.

 

Hausse de la désinformation intérieure en Afrique

Centre d’études stratégiques de l’Afrique

La tendance de plus en plus marquée des acteurs politiques nationaux à déployer des programmes de désinformation ciblés nécessite une amélioration des capacités de vérification des faits en Afrique ainsi qu’une collaboration avec les organisations de réseaux sociaux.

 

La Commission européenne: L'UE présente son plan de lutte contre la désinformation.

Décembre 2018

La Commission européenne a présenté son plan de lutte contre la désinformation et les “infox”, notamment dans la perspective des élections européennes.

 

La Commission européenne - Lutter contre la désinformation

La désinformation sur le coronavirus prospère. Il est important de s'informer uniquement auprès de sources faisant autorité.

 

Rapport du Groupe d’experts Belge sur les fausse informations et la désinformation (2018)

Le 2 mai 2018, le ministre belge de l’Agenda numérique a lancé une consultation d’experts sur les fausses informations (« fake news ») et la propagation de la désinformation sur internet. Le groupe d’experts a été chargé de formuler des recommandations et des propositions pour lutter contre ces deux phénomènes. Les experts ont été invités à faire des recommandations sur la réglementation et la position à adopter par la Belgique lors de rencontres internationales, mais aussi à avancer des propositions concrètes pour mettre en place en Belgique un « laboratoire » afin de lutter contre les fausses informations et la désinformation propagée sur internet.

 

Les Médias sous toutes leurs facettes!

Le Centre d'études sur les médias, Université de Laval  

Le Centre d’études sur les médias, un organisme sans but lucratif fondé en 1992, est un lieu de recherche et un agent de concertation entre les entreprises de communication et les milieux gouvernementaux et universitaires qui poursuit deux objectifs:

  • favoriser le développement et l’organisation de la recherche sur les médias;
  • fournir aux professionnels de cette industrie un éclairage adéquat sur les problèmes auxquels ils sont confrontés et sur les contextes national et international dans lesquels ils évoluent, en vue d’améliorer leur performance sur les plans économique, social et culturel.