Formation, défense des intérêts et codes de pratique

 

Code Européen de bonnes pratiques contre la Désinformation

Les signataires de ce code sont attentifs au droit fondamental à la liberté d'expression et à un internet ouvert, ainsi qu’au délicat équilibre à trouver pour tout effort visant à limiter la propagation et l’incidence d’un contenu qui serait ailleurs licite.

 

Analyse de la pratique et de l’impact de la désinformation sur les droits de l’homme et la liberté d’expression dans les pays francophone d’Afrique de l’Ouest.

Dans le cadre de la lutte contre le phénomène de la désinformation qui affecte le monde, ARTICLE 19 et Global Partners Digital (GPD) on bénéficie du soutien de Facebook pour la mise en œuvre du projet susmentionné visant à mobiliser la société civile et les acteurs des médias des pays francophones d’Afrique de Ouest pour les inciter a s’engager concrètement dans des débats publics en faveur des réponses politiques respectueuse des droits de l’homme dans la lutte contre la désinformation.

 

L’équipe de formation et de mentorat

Pour conduire la formation, une équipe de base d’experts expérimentés en vérification des faits parmi le personnel de Code for Africa (CfA) à travers le continent a été déployée. L’équipe a été soutenue par les connaissances d’experts et les connaissances locales du personnel à plein temps de la CfA, composé de vérificateurs de faits, d’analystes et de formateurs dans 19 pays africains, dont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

 

Désinformation en ligne : l’UE adopte un nouveau code de conduite pour les plates-formes et réseaux sociaux

Le Monde avec AFP 16 Juin 2022

Priver de publicité les sites diffusant des infox, mieux coopérer avec les fact-checkers, assurer plus de transparence : les plates-formes numériques se sont engagées à muscler leur lutte contre la désinformation, dans un nouveau code européen de bonnes pratiques.

La mésinformation, la désinformation et la malinformation
Module 8: « Fausses nouvelles », mésinformation et propagande

Media defence. Sept. 2022.

La mésinformation se distingue de la qualité du journalisme et de la circulation d’informations fiables, conformes aux normes et à l’éthique professionnelles. Cependant, la mésinformation et ses effets ne sont pas nouveaux, mais sont devenus de plus en plus puissants, car ils sont alimentés par les nouvelles technologies et la diffusion rapide en ligne. La conséquence est que la mésinformation numérique, dans des contextes de polarisation, risque d’éclipser le journalisme de qualité, et la vérité.

De plus en plus, les stratégies de lutte contre la mésinformation ont un caractère plus social et éducatif afin de garantir que le droit à la liberté d’expression ne soit pas violé par des dispositions législatives trop larges qui criminalisent ou, de quelque manière que ce soit, paralysent l’expression. L’écosystème actuel de la mésinformation exige donc une évaluation critique des raisons de la diffusion de la mésinformation et de la mise en place de campagnes MIL. En effet, la lutte contre la mésinformation, à ce stade, relève davantage de la défense et de l’éducation que du contentieux. Le nombre limité de litiges dans cet espace en témoigne. Toutefois, cela devrait changer à mesure que les avocats spécialisés dans les litiges relatifs aux droits numériques s’engageront dans des litiges plus stratégiques et des cas types visant à atténuer la mésinformation tout en protégeant et en promouvant la liberté d’expression.

 

La mésinformation, la désinformation et la malinformation ..Module 8: « Fausses nouvelles », mésinformation et propagande

Media defence. Sept. 2022.

La mésinformation se distingue de la qualité du journalisme et de la circulation d’informations fiables, conformes aux normes et à l’éthique professionnelles. Cependant, la mésinformation et ses effets ne sont pas nouveaux, mais sont devenus de plus en plus puissants, car ils sont alimentés par les nouvelles technologies et la diffusion rapide en ligne. La conséquence est que la mésinformation numérique, dans des contextes de polarisation, risque d’éclipser le journalisme de qualité, et la vérité. De plus en plus, les stratégies de lutte contre la mésinformation ont un caractère plus social et éducatif afin de garantir que le droit à la liberté d’expression ne soit pas violé par des dispositions législatives trop larges qui criminalisent ou, de quelque manière que ce soit, paralysent l’expression. L’écosystème actuel de la mésinformation exige donc une évaluation critique des raisons de la diffusion de la mésinformation et de la mise en place de campagnes MIL. En effet, la lutte contre la mésinformation, à ce stade, relève davantage de la défense et de l’éducation que du contentieux. Le nombre limité de litiges dans cet espace en témoigne. Toutefois, cela devrait changer à mesure que les avocats spécialisés dans les litiges relatifs aux droits numériques s’engageront dans des litiges plus stratégiques et des cas types visant à atténuer la mésinformation tout en protégeant et en promouvant la liberté d’expression.

 

Des vidéos d’information peuvent-elles "vacciner" contre les fake news ?

Radiofrance. Julien Baldacchino. 20 septembre 2022.

Une expérience scientifique menée par des laboratoires britanniques, australiens et américains montre que des utilisateurs, exposés à des vidéos qui déconstruisent les techniques de désinformation, font plus attention par la suite. Mais selon d'autres scientifiques, cela ne suffit pas.

Suffit-il de regarder des vidéos expliquant les mécanismes des fausses informations pour y faire plus attention ? C’est ce que semble montrer une étude menée par plusieurs laboratoires sur "l’inoculation psychologique" contre les fausses informations. Un peu à la manière d’un vaccin, l’idée est d’exposer un individu à un contenu (en l’occurrence, une vidéo), qui présente un mécanisme de manipulation pour immédiatement le déconstruire ensuite.

 

Liberté d'expression et lutte contre la désinformation : les ressources éducatives et actions de l'Arcom

Arcom. 28 septembre 2022

À l'occasion de la Journée internationale de l'accès universel à l'information, mercredi 28 septembre, l'Arcom invite à consulter ses ressources pédagogiques sur la liberté d'expression et à découvrir les moyens mis en oeuvre par les plateformes en ligne, sous la supervision de l'Autorité, pour lutter contre la manipulation de l'information.

 

Comment repérer et stopper les FAKE NEWS ?

RTS. 9 septembre 2022

La prolifération des fausses nouvelles est un phénomène difficile à combattre. Pourquoi et comment sont-elles diffusées ? Comment les repérer et les stopper ?

Les journalistes de la RTS Cécile Tran-Tien et Dimitri Zufferey se réjouissent de vous rendre visite dans votre classe pour cet atelier pédagogique d'éducation aux médias.

Objectifs : Apprendre à adopter les bons réflexes et une attitude critique vis-à-vis de l'information. Apprendre à vérifier l’authenticité d’une information (photo, vidéo, site Internet).

 

Un groupe de scientifiques a trouvé une solution étonnante pour lutter contre les fake news

Le Journal du Dimanche. Marianne Lecach. 20 septembre 2022

Un groupe de scientifiques a mené une expérience par inoculation, dont les résultats sont encourageants, pour sensibiliser les internautes aux fausses informations.

Une équipe internationale de chercheurs en psychologie des universités de Cambridge, de Bristol au Royaume-Uni et de Perth en Australie ont étudié les fake news s'est associée au laboratoire américain Jigsaw pour lancer une expérience d’inoculation psychologique, rapporte Le Monde ce mardi. Le but était de soumettre des internautes à de courtes vidéos comportant de fausses informations afin de stimuler leur immunité contre la désinformation et de leur apprendre à déceler le vrai du faux.

 

Semaine mondiale de l'éducation aux médias et à l'information 2022

UNESCO. 24 octobre 2022

Environ 60 % de la population mondiale et 70 % des jeunes utilisent internet, mais il manque encore une formation à l'éducation aux médias et à l'information à grande échelle et durable pour tous. La montée de la désinformation en ligne et hors ligne, les théories du complot, les discours de haine et l'utilisation abusive des médias sociaux continuent donc de représenter une menace importante. Selon le baromètre de la confiance Edelman 2022, les préoccupations relatives aux fausses informations n'ont jamais été aussi fortes. Au cours des dernières années, la confiance dans le gouvernement et les médias s'est progressivement érodée.

 

Pour savoir discerner les fake news, la médiathèque d’Yvetot lance un parcours d’éducation aux médias

Paris Normande. 14 octobre 2022

« Depuis le 20 septembre 2022, nous avons fait le choix d’innover en proposant tous les mardis, un parcours d’éducation aux médias et à l’information ouvert à tous, dès l’âge de 8 ans. Dans cette époque où fleurissent les fake news, cela nous a apparu absolument nécessaire ». Nathalie Veaugeois et Mathieu Pigné, tous les deux bibliothécaires à la Médiathèque intercommunale Guy-de-Maupassant ont été ravis d’accueillir au cours de cinq séances leur collègue Pacôme de l’Espace public numérique de la communauté de communes Yvetot Normandie pour animer ce parcours d’éducation aux médias original en direction des plus jeunes.

 

Combattre la désinformation avec les Décrypteurs

Webinar. Facebook. 1 octobre 2022

 

COMMENT COMBATTRE LA DÉSINFORMATION

CBC Radio-Canada. Septembre 2022.

Parcourez nos ateliers thématiques pour mieux vous outiller contre les fausses nouvelles qui circulent sur le web.

 

Contrer la désinformation en ligne

ULAVAL Nouvelles. Yvon Larose. 25 novembre 2022

Une enquête du Centre d’études sur les médias démontre l’efficacité d’un atelier éducatif conçu pour développer de meilleures pratiques informationnelles chez les jeunes adultes francophones.

Entre mai et octobre 2021, 360 Québécoises et Québécois francophones âgés de 18 à 35 ans ont participé à une enquête du Centre d’études sur les médias (CEM) de l’Université Laval. L’objectif consistait à évaluer l’efficacité d’un atelier éducatif en mode mobile développé par HabiloMédias, le Centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique, en partenariat avec le CEM. Cet atelier vise à contrer les effets négatifs d’un phénomène préoccupant, soit la désinformation et la mésinformation en ligne. Comment? En développant de meilleures pratiques informationnelles. L’enjeu est de taille, car l’accès à des sources diversifiées et fiables de nouvelles et d’information constitue l’ancrage d’une démocratie solide.

 

Les Médias sous toutes leurs facettes!

Le Centre d'études sur les médias, Université de Laval

Une enquête du Centre d’études sur les médias démontre l’efficacité d’un atelier éducatif conçu pour développer de meilleures pratiques informationnelles chez les jeunes adultes francophones.

Le Centre d’études sur les médias, un organisme sans but lucratif fondé en 1992, est un lieu de recherche et un agent de concertation entre les entreprises de communication et les milieux gouvernementaux et universitaires qui poursuit deux objectifs:

  • favoriser le développement et l’organisation de la recherche sur les médias;

fournir aux professionnels de cette industrie un éclairage adéquat sur les problèmes auxquels ils sont confrontés et sur les contextes national et international dans lesquels ils évoluent, en vue d’améliorer leur performance sur les plans économique, social et culturel.